Raquettes: guide complet de choix et d’utilisation

Raquettes: guide complet de choix et d’utilisation

Les raquettes sont aujourd’hui devenues très populaires parmi les activités récréatives et sportives qui peuvent être pratiquées en montagne; dans le jargon le plus dialectal, ils sont aussi appelés Ciaspole en italien.

Si vous n’avez jamais pratiqué ce sport, vous pouvez légitimement vous demander: pourquoi faire des raquettes?

Pour commencer, c’est une façon de rester en forme, même lorsque la neige tombe et qu’il peut sembler difficile de faire du sport en plein air; La raquette est un excellent exercice aérobique et vous permet de prolonger votre saison de randonnée et / ou de course à pied.

N’étant pas une activité trop technique, elle permet aux personnes de tous âges (ou capacités) de faire du sport ensemble dans la nature, même pendant la saison hivernale.

Enfin, si les prix du matériel et des forfaits de ski, de snowboard et de ski alpinisme nécessitent des budgets assez importants, vous serez heureux de savoir que la raquette a un prix nettement plus raisonnable.

L’équipement nécessaire à cette activité comprend: des raquettes, des bâtons et des vêtements adaptés à la raquette.

Pour mieux expliquer la simplicité naturelle de ce sport, une seule phrase suffit: si vous savez marcher, vous pouvez faire de la raquette!

Evidemment, marcher en montagne, sur la neige, nécessite quelques précautions d’organisation, donc suivre un cours ou faire une visite guidée est un excellent moyen d’apprendre les notions de base, ce qui vous permettra de vous aventurer seul dans cette activité.

Excursions et itinéraires à faire en raquettes

Comme mentionné, utiliser des raquettes n’est pas du tout difficile, mais il faut faire très attention au choix des itinéraires et des excursions pour la raquette, surtout quand on est débutant.

Une bonne solution est certainement de s’appuyer sur des guides, capables de vous proposer des inspirations et des suggestions de destinations raquettes.

En général, cependant, les options suivantes sont les meilleures pour commencer:

  • Inscrivez-vous à une excursion ou à une leçon de raquettes, où vous pourrez apprendre les techniques de base;
  • Rendez-vous dans les stations de ski / ski de fond. Ces zones ont très souvent des chemins sûrs à côté des pentes.
  • Considérez les zones où vous faites habituellement de la randonnée en été, à condition que vous puissiez évaluer le risque d’une randonnée hivernale.

La possibilité de participer à l’une des nombreuses raquettes nocturnes organisées à la fois comme une activité sportive et pour leur beauté incontestable est également très intéressante. Une randonnée nocturne en raquettes a un charme vraiment incomparable.

Conseils de sécurité pour les raquettes

La première règle pour faire de la raquette en toute sécurité est sans aucun doute liée à votre bon sens: ne dépassez pas les limites de vos connaissances et de votre entraînement physique, ne vous aventurez pas dans des environnements inconnus ou sans équipement (encore pire si médiocre).

Il utilise des sentiers balisés et sûrs, de nombreux domaines skiables en ont. Suivre les itinéraires touristiques vous rapproche de l’aide potentielle et réduit le risque d’avalanches.

Évitez de faire de la raquette seul, du moins lorsque c’est possible. Quelle que soit la taille de votre groupe, informez toujours une personne responsable du chemin que vous comptez emprunter et faites-lui savoir quand vous prévoyez de revenir. Evidemment, ne vous écartez pas trop de l’itinéraire établi.

Voici quelques conseils supplémentaires:

Vérifiez votre équipement: partez toujours préparé avec le matériel approprié (vous trouverez nos recommandations ci-dessous), y compris des vêtements de rechange, de la nourriture et de l’eau.

Soyez conscient des risques: soyez en particulier conscient de l’environnement qui vous entoure. Les dangers les plus fréquents sont: l’effondrement des traversées de cours d’eau, un changement soudain des conditions météorologiques, la menace d’avalanches et le risque de tomber dans un arbre ou un rocher. Tous ces risques augmentent dans le cas du hors-piste.

Assurez-vous de pouvoir vous orienter: si vous prévoyez de vous aventurer loin d’une zone surveillée, assurez-vous que vous et vos compagnons êtes prêts. Apportez une carte topographique de la région, une boussole et éventuellement un GPS, assurez-vous bien sûr de savoir comment les utiliser avant de partir.

Restez au chaud et au sec: habillez-vous en couches pour gérer la température corporelle et apportez des vêtements supplémentaires, en particulier des sous-vêtements supplémentaires (sous-vêtements longs) au cas où celui que vous portez serait mouillé à cause de l’effort ou du mauvais temps.

Apprenez à identifier les signes d’hypothermie afin de pouvoir les reconnaître sur vous-même et sur les membres de votre équipe.

Restez hydraté: il est tout aussi important de boire pendant les activités dans le froid, comme cela se fait en été. L’eau permet non seulement de faire fonctionner vos muscles, mais elle aide également votre corps à lutter contre l’hypothermie.

Si vous utilisez une bouteille d’eau, il peut être important d’avoir un sac à dos avec une pochette isolante. Si vous utilisez plutôt une bouteille d’eau, évitez de geler en utilisant une housse isolante. Une bouteille sous vide avec des boissons chaudes ou des soupes peut vous aider à rester hydraté et au chaud.

Connaître les règles de sécurité en cas d’avalanches: si vous comptez vous attaquer hors-piste, assurez-vous que chaque membre de votre groupe apporte un émetteur-récepteur d’avalanche, une sonde et une pelle; et que tout le monde sait les utiliser.

Vérifiez les prévisions d’avalanche et les conditions de neige avant de sortir, et évitez toujours les pentes sujettes aux avalanches. Faites attention aux signes de neige instable et changez de cap ou soyez prêt à faire demi-tour si vous les rencontrez.

Ce dont vous avez besoin pour faire de la raquette

Raquettes et bâtons

Voici quelques conseils pour votre première marche en raquettes:

  • Achetez ou louez les raquettes les plus adaptées à votre poids, votre terrain et vos conditions de neige et des supports de bâtons réglables avec roues à neige;
  • Portez des bottes chaudes et imperméables;
  • Habillez-vous en couches avec des vêtements qui peuvent résister aux conditions froides et humides.

Comment choisir les raquettes

Si vous débutez en raquettes, la location de matériel est une excellente façon de commencer. Le magasin de location vous fournira des raquettes adaptées à votre poids et aux conditions dans lesquelles vous allez faire de la raquette, ainsi que des bâtons.

Si, par contre, vous envisagez d’acheter vos premières raquettes, les raquettes plates sont un excellent choix. Ce sont en fait des modèles d’entrée de gamme qui garantissent également un bon niveau d’activité. Ils sont conçus pour marcher facilement sur un terrain plat ou vallonné et sont idéaux pour les débutants.

Assurez-vous de vérifier la charge maximale recommandée pour vos raquettes (votre poids plus le poids de votre sac à dos entièrement chargé ne doit pas dépasser la charge recommandée) et considérez le type de neige sur lequel vous prévoyez de marcher (neige frais par exemple nécessite des raquettes avec une plus grande surface pour vous faire flotter au-dessus de la neige).

Comment s’habiller pour la raquette

Auparavant, nous avons déjà mentionné les vêtements pour la raquette, voyons maintenant quelques conseils plus détaillés.

  • Portez des chaussures et des chaussettes appropriées: les raquettes conviennent à pratiquement tous les types de bottes ou de bottes. Votre principale préoccupation doit donc être de porter quelque chose qui garde vos pieds confortablement au chaud et au sec. Les bottes d’hiver imperméables isolées avec une semelle épaisse et une tige en caoutchouc (ou en cuir) sont idéales; mais des bottes de randonnée solides et imperméables conviennent également. Des chaussettes en laine ou synthétiques qui retiennent la transpiration sont indispensables; il est utile d’en apporter quelques autres au cas où ceux qui sont portés seraient mouillés.
Faire de la raquette
  • Habillez-vous en couches (pas en coton): Nous l’avons déjà dit, c’est toujours une bonne pratique lors de la pratique d’activités de plein air. Habillez-vous en couches pour pouvoir personnaliser vos vêtements en fonction de votre niveau d’activité et des conditions météorologiques. Évitez le coton car il peut vous rendre humide et froid, optez plutôt pour des tissus techniques ou en laine car ils absorbent l’humidité et retiennent la chaleur même lorsqu’ils sont mouillés (les vêtements de ski de fond ou de ski de randonnée sont conçus pour les activités aérobiques l’hiver et peut être utilisé comme vêtement de raquette).
    • Sous-vêtements fonctionnels: choisissez une couche de base légère ou moyenne en fonction de vos prévisions de température et de votre niveau d’activité. Un haut à glissière permet à l’air de circuler pendant que vous êtes en activité et s’enveloppe pour rester au chaud pendant les arrêts.
    • Couche intermédiaire: les vestes et pantalons softshell sont d’excellentes couches intermédiaires isolantes car ils retiennent la chaleur même lorsqu’ils sont mouillés, vous permettent de bouger librement, de respirer pendant l’entraînement et sont déjà une excellente protection contre le vent et les intempéries. Les couches intermédiaires en polaire de polyester peuvent également être une alternative décente, à condition que vous ayez une coque souple ou une couche intermédiaire rembourrée dans votre sac à dos.

Découvrez nos vêtements   

    • Couche extérieure (shell): Pour votre couche extérieure, choisissez une veste et un pantalon imperméables et respirants pour vous garder au sec et vous protéger du vent. Les zips de ventilation sont une bonne idée pour une meilleure circulation de l’air, car lors d’activités, vous aurez tendance à transpirer et vous ne voudrez pas vous sentir surchauffé. 
    • Accessoires: Protégez votre tête et vos mains pour éviter la perte de chaleur corporelle et vous protéger des coups de soleil. Un chapeau, un bandeau ou une cagoule en laine ou synthétique retient la chaleur pendant les jours froids et venteux un chapeau avec une visière peut ombrager les yeux les jours ensoleillés. Des gants de ski ou des mitaines imperméables sont indispensables pour garder vos mains au sec et au chaud. Il est également possible de combiner des coques imperméables / respirantes avec des doublures en laine ou des gants polaires légers. Dans des conditions plus douces, les gants thermiques de base peuvent être plus que suffisants, mais apportez également une paire imperméable de rechange avec vous, au cas où.
    • Lunettes de soleil et protection solaire: elles vous protégeront des rayons UV, qui sont plus intenses lorsqu’ils sont réfléchis par la neige, et peuvent causer à la fois des coups de soleil et des problèmes de vision.
    • Les guêtres: gardez la neige hors des bottes. Pour la neige profonde, vous avez besoin d’un modèle haut avec un tissu imperméable et respirant, surtout si vous n’avez pas de pantalon adéquat déjà équipé de guêtres internes.

Comment utiliser les raquettes: techniques de base

Bien que l’utilisation des raquettes ne soit pas une activité très difficile, il est important de souligner quelques différences fondamentales, concernant principalement le type de terrain et sa pente.

Voyons donc comment utiliser les raquettes en cas de terrain plat, en montée et en descente.

Comme marcher avec des raquettes sur un terrain plat

Raquettes: guide d'utilisation

Marcher sur un terrain plat ou légèrement vallonné est assez intuitif. Votre foulée doit être plus large que pour la randonnée afin d’éviter de marcher à l’intérieur de vos raquettes. Pour cette raison, vous pouvez ressentir de légères douleurs musculaires au niveau des hanches et des muscles de l’aine, surtout après les premières fois que vous marchez avec des raquettes.

Comment utiliser les raquettes en montée

Lorsque vous montez une pente, utilisez la pointe et les crampons présents pour la traction. Mettez toujours vos pieds fermement dans la neige, les bâtons devant vous. Vous pouvez utiliser différentes techniques de marche, selon les conditions.

Dans la poudreuse, déplacez votre pied comme si vous vouliez frapper la pointe de votre chaussure dans la neige pour créer une rainure. Il faudra plusieurs tentatives pour construire une surface suffisamment solide pour se tenir debout. Si les conditions du sol et de la neige sont telles que ce mode finit simplement par créer des trous profonds, alors n’insistez pas, cherchez simplement un chemin différent.

Sur neige gelée et rigide, vous ne pourrez évidemment pas pratiquer la technique ci-dessus, vous devrez donc vous fier uniquement à la traction de crampons ou de bâtons. Encore une fois, si la pente est trop raide, essayez de trouver un itinéraire plus facile.

Raquettes à neige

Sur les pentes modérées à raides, utilisez la fonction d’élévation du talon que l’on trouve sur de nombreuses raquettes. Ce mécanisme amène le pied à adopter une position neutre lors de la montée et facilite la tenue d’une longue montée.

Comment descendre avec des raquettes

Descente en raquettes

Pendant les descentes, gardez les bâtons plantés devant vous, les genoux pliés et essayez de déplacer légèrement le centre de gravité du corps vers l’arrière. Marchez en essayant d’éviter les accrocs et placez toujours votre talon en premier lorsque vous marchez.

Les bâtons offrent un équilibre et un contrôle supplémentaires en descente, mais assurez-vous de les ajuster un peu plus longtemps pour une telle pente.

Si vous perdez votre équilibre, vous commencez à glisser, asseyez-vous.

Comment traverser avec des raquettes

Traverser en raquettes

Le franchissement est souvent la solution pour éviter de pénétrer sur un terrain trop raide ou difficile. Le maintien de l’équilibre pendant la traversée est la clé.

Poussez le côté de chaque raquette vers le haut de la pente pour créer un plan stable lorsque vous vous déplacez. Gardez votre poids sur le dessus de la raquette.

S’il y a quelqu’un de plus qualifié à proximité, suivez ses mouvements et essayez d’imiter sa posture.

Utilisez vos bâtons pour vous aider. Déployez le bâton en cas de descente et raccourcissez-le en montée.

Comment utiliser les bâtons de raquette

En option pour les terrains plats, les bâtons sont utiles lors de nombreuses autres randonnées en raquettes. Non seulement ils permettent un meilleur équilibre, mais ils aident également à mieux entraîner le haut du corps.

Les bâtons réglables sont la meilleure solution, car ils peuvent être raccourcis pour marcher en montée et étirés pour descendre. (De plus, comme mentionné précédemment, ils peuvent prendre des longueurs variables lors de la traversée.)

Pour régler la longueur de la perche pour un sol plat, rabattez la perche et attrapez-la juste en dessous de la roue. Ajustez la longueur jusqu’à ce que votre coude soit positionné à angle droit.

Utilisez les sangles spéciales lorsque vous avez besoin de relâcher votre prise pour donner à vos mains quelques instants de repos.

Comment se lever après une chute avec des raquettes

Cela n’arrive pas souvent, mais vous pouvez – et le fera probablement au début – tomber en portant des raquettes. Cette éventualité est plus fréquente lors des descentes.

Lorsque vous sentez que vous êtes sur le point de tomber, essayez de vous pencher d’un côté si possible. Avant de pouvoir vous lever, vous devez retirer vos mains des sangles (si vous en avez une) et vous déplacer jusqu’à ce que votre tête soit en position haute et vos pieds droits vers le bas. Vous devez être capable de monter la pente jusqu’à ce que vous soyez debout sur vos genoux; alors vous pouvez déplacer votre poids sur les raquettes et vous lever complètement.

Si vous avez des bâtons: faites-les glisser sous votre poitrine, parallèlement à la pente, puis utilisez-les pour vous pousser vers le haut. Si vous tombez dans la neige profonde sur un sol plat, vous pouvez faire un «X» avec vos bâtons dans la neige devant vous, puis utiliser le point médian comme renfort lorsque vous vous redressez. Si vous n’avez pas de bâtons: ouvrez vos mains et appuyez vers le bas, ce qui créera probablement des trous dans la neige. Remplissez les trous avec plus de neige, puis appuyez à nouveau aux mêmes endroits. Répétez jusqu’à ce que vous ayez construit une base solide de neige tassée que vous pouvez utiliser pour vous pousser.

Partager cette publication

1